Facebook Alternative & Sens Yonne 89 Google + Alternative & Sens Twitter Alternative & Sens Linkedin Alternative & Sens Magalie Conduteau Viadeo Magalie Conduteau

5 étapes pour une maison bien rangée

Visuel 5S

La semaine dernière, je vous proposais un article sur la ponctualité.

Et bien, vous allez aussi pouvoir « gagner du temps » dans votre quotidien en organisant et en rangeant efficacement et intelligemment vos affaires. Vous ne perdrez plus de temps à les chercher partout.

Encore une bonne astuce pour gagner en ponctualité, arrêter de courir, de s’agacer et de se dévaloriser.

Qu’est-ce que cette méthode?

C’est une méthode inspirée de la méthode 5S, un terme un peu barbare qui désigne une méthode japonaise, utilisée beaucoup dans l’industrie et aussi dans les services, les bureaux pour gagner en efficacité.

Par rapport à notre thème du rangement et de l’optimisation de notre temps, gagner en efficacité, c’est un but recherché !!

Elle réside en 5 étapes, dont les noms commencent par un S, en japonais (d’où le nom de la méthode !). Ce n’est pas ça qui nous importe le plus ici, mais plutôt la mise en pratique, l’application dans votre quotidien et ce que cela peut vous faire gagner !

 

Alors vous pouvez l’appliquer à votre maison :

-          Dans la cuisine par exemple

-          Dans la salle de bain

-          Dans et sur votre bureau

-          Dans le garage

-          Et plus tard, dans la cave, le grenier, dans des pièces moins fréquentées quotidiennement

 

Avec cette méthode, il s’agit d’aller au plus pratique, au plus logique, au plus près des choses dont vous avez besoin régulièrement. Ca fait beaucoup preuve de bon sens.

1ère étape : DEBARRASSER, TRIER … et JETER !!

Il s’agit ici de se débarrasser des choses superflues qui encombrent les placards, les tiroirs. Toutes ces choses inutiles qu’on garde au cas où et qu’on oublie finalement dans un coin. Voire, qu’on a racheté quand on en a eu besoin car on avait oublié qu’elles étaient là…

Souvent, le problème, c’est qu’on entasse, on entasse et ça déborde des placards, des tiroirs. Et plus on a de place, plus on entasse. Que ce soit pour les vêtements des enfants, leurs jouets, les magazines, les chaussures, la nourriture, et tant d’autres choses encore…

  • A qui ce n’est pas arrivé de pouvoir construire un tour en magazines dans ses toilettes ? « Y a des articles intéressants qui pourront m’être utiles plus tard ? »
  • Qui n’a pas dans ses placards des flacons d’épices périmés depuis 3 ans, qu’on a acheté pour les besoins d’une super recette et dont on ne s’est servi qu’une fois ?
  • Qui ne garde pas dans un placard un belle paire de chaussures, qui pourtant fait mal au pied et qu’on ne met jamais, mais elle est tellement jolie, et vu le prix qu’elle nous a coûté, il faudrait bien arriver à la remettre… un jour ;-)
  • Ou encore des vêtements de quand on était plus mince, qu’on garde dans l’espoir de les remettre un jour, quand on aura perdu ces quelques kilos qui nous empêchent de rentrer dedans aujourd’hui…

Rassurez-vous ! la réponse est JAMAIS ! La preuve…

  • Si vous voulez chercher une info pertinente, actuelle et rapidement, aujourd’hui, vous allez sur Internet et vous ne passez pas une heure (ou plus) à chercher dans vos vieux magazines…

  • Si vous perdez vos kilos en trop, vous aurez envie de vous acheter de nouveaux vêtements, plus à la mode et qui correspondent mieux à votre vie d’aujourd’hui…

Autre remarque :

Combien de temps vous passez à chercher dans toute la maison, un papier, un courrier auquel vous devez répondre ? Cela vous arrive-t-il de repasser 2 voire 3 fois au même endroit car vous étiez persuadée que vous l’aviez rangé à cette place (car ça devrait être sa place d’ailleurs, ou pas…) et de le retrouver complètement autre part… Et ça vous met hors de vous !!!

C’était le cas pour moi ! Même si je me soigne, ça m’arrive encore de temps en temps.

Pour bien réaliser cette étape, vous allez trier vos affaires et jeter ce dont vous ne vous servez plus, ou dont vous ne vous êtes pas servi depuis 1 an.

Objectif n°1 : faire de la place dans les placards et les tiroirs.

A la place de « jeter », vous pouvez aussi donner, recycler, … L’idée majeure étant que ces affaires disparaissent de chez vous.

Ensuite, avec le reste, vous allez faire plusieurs piles :

  • Ce dont vous vous servez quotidiennement ou au moins une fois par semaine, qui restera à portée de main, directement et facilement accessible
  • ce que vous utilisez plutôt à fréquence mensuelle ou trimestrielle, que vous rangerez au fond des placards
  • ce que vous utilisez à fréquence annuelle ou semestrielle, qui pourra être stocké dans un garage, un grenier, une cave, une remise

Vous pouvez ranger aussi minutieusement que vous voulez. C’est vous qui décidez, en fonction de l’importance que ça a pour vous et du temps dont vous disposez (principe de réalité).

L’objectif de cet article n’est pas de devenir une psychorigide du rangement, avec rien qui dépasse, une maison sans âme et sans vie. Non, bien au contraire. Mais c’est de vous donner des pistes pour y voir plus clair, pour avoir un environnement de vie plus agréable, plus fonctionnel et plus pratique au quotidien.

2ème étape : Ranger, classer et ordonner

Il s’agit ici de trouver la meilleure place pour vos affaires.

Prenons un exemple, dans la cuisine, est-ce normal de devoir vider régulièrement tout un tiroir pour pouvoir accéder à ce plat dont vous vous servez toutes les semaines, mais que vous rangez sous d’autres bols, saladiers et récipients dont vous ne vous servez jamais ?

Trouvez votre logique de rangement. Quelle place pour chaque chose, en fonction de son utilité, sa fréquence d’utilisation et le bon sens pratique.

Et puis, faites-vous plaisir : achetez de jolies pochettes ou boîtes d’archives pour ranger vos documents

3ème étape : Nettoyer

Ah !! vous commencez à y voir plus clair ! Vous voyez mieux ce qui manque, ce qui n’est pas à sa place.

Comme c’est plus agréable de vivre dans cet environnement ! Vous redécouvrez la couleur du meuble caché sous le tas de vos affaires ;-)

Vous permettez ainsi à l’énergie de circuler chez vous et vous pouvez l’apprécier. ;-)

Si besoin, vous pouvez aussi faire cette étape en parallèle des 2 premières.

4ème étape : Maintenir

Vous avez fait un gros travail avec toutes vos affaires existantes. Il s’agit ici de maintenir dans la durée cet ordre retrouvé et de ne pas retomber dans votre ancien mode de fonctionnement, où les choses étaient posées là où il y avait de la place… Et il faut conserver toutes vos bonnes nouvelles habitudes aussi pour vos nouvelles affaires.

Comment faire pour que le désordre ne reprenne ses droits ? Pour cela, vous devrez faire preuve d’une certaine discipline. A vous de trouver celle qui vous convient le mieux, voici quelques pistes :

  • ranger les choses au fur et à mesure

  • déterminer un « moment rangement » dans votre semaine, auquel vous ne trouvez pas d’excuses pour faire autre chose…

Et autre astuce, pensez à récompenser vos efforts : offrez-vous quelques choses qui vous fait vraiment plaisir quand vous réussissez à ranger et conserver l’ordre (un ciné, des fleurs, un foulard, une sortie, …). Cela vous donnera un objectif et vous permettra de conserver votre motivation.

5ème étape : Associer votre entourage

Dans cette étape, tout le monde est impliqué au quotidien. Il ne s’agit pas que vous soyez la seule à ranger quand les autres déposent leurs affaires n’importe où, ou bien rangent n’importe comment. Bien sûr, cette étape sera d’autant plus facile si tout le monde est impliqué dès le départ :

  • chacun tri ses affaires et décide ce qu’il va garder et ce qu’il va jeter (sans jugement ni intervention des autres)

  • déterminez ensemble une manière de ranger, de classer les affaires communes dans les pièces partagées par tous

Vous connaissez maintenant les secrets d’un rangement efficace. Bien souvent, on ne sait pas par quel bout commencer.

Alors, derniers conseils, commencez doucement, pas à pas, une pièce après l’autre (le salon, la cuisine, l’entrée, …), un thème après l’autre (les vêtements, les papiers, la vaisselle, …). N’ambitionnez pas de tout ranger en un week-end… Rien de tel pour vous dégoûter !

Le choix de vos priorités doit être guidé par le plaisir, et non par la nécessité. Le plaisir, c’est ce qui crée votre motivation et votre satisfaction. C’est ce qui vous montre que vous en êtes capable, qui crée le cercle vertueux et qui vous donne envie de continuer…

A vos boîtes de rangement, vos sacs poubelles… C’est parti ! Par quoi allez-vous commencer ??

  A la une, Femmes   Me contacter


6 Conseils et plus pour être Zen & Ponctuelle

ponctualite

Avec la rentrée, on reprend tous des horaires plus cadencés. Et pour ne pas être dans le speed, le stress du retard, pour ne pas dire 20 fois par jour : « vite, vite, vite » ou « dépêche-toi » voici quelques astuces pour améliorer votre quotidien.

D’où vient le problème ? Quelle est la cause ?

  • Fâchée avec les horaires ?
  • Trop de choses en même temps ?
  • Un problème d’organisation ?
  • Un planning trop chargé ? Pas le temps de souffler ?
  • Tellement passionnée que vous ne voyez pas le temps passer ?
  • Si fatiguée que vous en oubliez vos rendez-vous ?

Des solutions, en tout cas des pistes pour dépasser ces situations et vivre le quotidien plus simplement, de façon plus zen, plus libre et plus épanouie !   ;-)

Des idées sur lesquelles vous avez la main. Ne tient pas compte de l’aléatoire, de l’embouteillage, de l’accident, de l’ascenseur en panne, etc…

1. Pour partir à l’heure le matin, déposer les enfants à la crèche, l’école, au bus et être à l’heure au travail

Installez la table du petit déjeuner la veille : les bols, les verres, sortir les céréales, (tout ce qui ne craint pas de rester à température ambiante). Ca ne vous prendra que quelques minutes le soir, et ça vous fera économiser de l’énergie le matin, surtout quand on n’a pas les yeux en face des trous…

Préparez vos vêtements et ceux de vos enfants (quand ils ne s’habillent pas tous seuls) la veille. Régulièrement, je perdais bien 5 à 10 min devant ma penderie à me demander comment j’allais m’habiller. Pour me rendre compte que le petit haut que je voulais mettre n’était pas repassé, … que celui que je choisissais finalement n’allait pas avec mon pantalon, …

Regardez la météo, avant de vous habiller, pour ne plus vivre le moment où, une fois prête à partir, vous ouvrez la porte et il pleut ou il fait très froid. Vous savez que vous allez passer une mauvaise journée dans cette petite robe par ce temps, alors vous repartez vous changer (et retour au point précédent ;-) )

Préparez votre sac de travail la veille également : en fonction de vos rendez-vous, de vos réunions, mettez dans votre sac tout ce dont vous aurez besoin : votre ordi/tablette, votre matériel, dossiers, crayon, bloc note, votre chargeur, … Là encore, combien de fois cela m’est arrivé de fermer la porte à clef, de monter dans la voiture, de démarrer la voiture et de me dire, mince, j’ai oublié tel truc… Coup classique, vous avez tout prévu pour votre journée de travail. Mais en fin de journée, vous devez passer à la pharmacie … et vous avez laissé l’ordonnance et la carte vitale sur la table de la cuisine… Et du coup, vous faites ½ tour pour aller le chercher. Encore des minutes de perdues… et du stress qui augmente

2. Pour être à l’heure dans la journée, mettez une alerte dans votre agenda électronique

15 min plus tôt pour vous rappeler qu’il faut vous préparer, ranger vos affaires, faire un dernier truc, une pause pipi, … (Si vous n’êtes pas passée à l’heure du numérique sur ce point-là, vous pouvez toujours faire sonner une montre, un réveil, votre téléphone, mais c’est plus compliqué et moins discret)

3. Dans tous les cas, prenez de la marge.

Que ce soit pour un trajet, avant un rendez-vous Vous avez rendez-vous à 17h30. Vous avez 30 minutes de trajet. Imaginez que votre rdv est 15 minutes plus tôt. Au lieu de partir à 17h, envisagez de partir à 16h45 ou 16h50. Si vous êtes en avance, sans vous speedez, vous attendez. Et sinon, vous savez que vous avec encore le temps d’arriver tranquille.

Ou que ce soit entre 2 réunions, 2 rendez-vous. Le précédent peut toujours s’éterniser et vous commencez le suivant en retard, et ainsi de suite. Si vous avez fini à l’heure, tant mieux, 15 min pour souffler, boire un verre d’eau, envoyer un petit texto, … Sinon, à l’heure de fin prévue, commencez à conclure.

4. Faites des check-lists pour ne rien oublier :

avant de partir en déplacement, avant une visite chez le médecin, pour vous ou vos enfants, avant une sortie et à chaque fois que c’est nécessaire pour vous ! Ne partez pas de chez vous sans l’avoir vérifiée. Une liste que vous pouvez compléter au fur et à mesure pour la rendre exhaustive. Au début, elle vous servira de guide. Avec l’habitude, vous trouverez vos automatismes.

5. Arrêtez de faire 15 choses à la fois.

Même si on se plait à dire qu’une femme sait faire plusieurs choses à la fois, à un moment donné, c’est contre-productif et c’est même piégeant car on fait les choses à moitié. Et pour la ponctualité, c’est embêtant car les choses commencées sont rarement toutes terminées dans les temps. Pire, certaines sont oubliées (comme la tarte qui est dans le four, qui brûle pendant que vous êtes partie faire autre chose…)

6. Et si malgré tout, vous n’y arrivez pas :

Déléguez : vous n’avez pas le don d’ubiquité (être à plusieurs endroits en même temps). Alors si vous ne pouvez pas, demandez à quelqu’un d’autre de la faire pour vous

Décalez vos rendez-vous, quand c’est possible. Osez dire non !

Déterminez des zones de tolérance « retard » : pour prendre le train : 0 ; pour le travail : c’est à voir au cas par cas ; chez le médecin qui a toujours 3 patients avant vous et qui vous prend rarement avec moins d’1 heure de retard : soyez plus zen ; …

Et dans tous les cas, si vous sentez que vous allez être en retard, restez en sécurité !! Le plus important, c’est d’arriver.

  A la une, Femmes   Me contacter


En finir avec la charge mentale!

De nouveau, un sujet de préoccupation pour nous les femmes et mères actives, dont on parle beaucoup en ce moment:

LA CHARGE MENTALE

FLE - Charge mentale

Mais de quoi s’agit-il vraiment?

C’est l’ensemble des choses à faire auxquelles une personne pense ou doit penser.

Pour les mères actives, la charge mentale est élevée car en plus de tout ce qu’elles ont à penser sur le plan professionnel, elles ont aussi à penser à toute l’organisation de l’intendance familiale, l’organisation des tâches ménagères, l’anticipation de celles-ci pour le bien-être de leur famille.

Une lueur d’espoir?

On constate, de plus en plus, que les tâches ménagères sont de mieux en mieux réparties au sein du couple. Une satisfaction pour nous, les femmes. L’équilibre de cette partie « réalisation » des tâches est en voie d’amélioration.

Cependant, la charge mentale concerne une autre partie, qui va bien au delà de la simple réalisation des tâches. C’est la partie « pensée » à tout ce qu’il y a à faire, à gérer, à organiser. Et là, le déséquilibre reste présent.

Ce sont principalement les mères qui pensent:

  •  aux courses à faire, aux repas équilibrés
  •  aux rendez-vous chez le médecin
  •  à la gestion des lessives et du repassage pour que les enfants puissent s’habiller
  •  aux achats vestimentaires
  •  aux courses de rentrée, pour s’assurer qu’on trouvera tout sur la liste de fournitures scolaires
  •  aux tâches ménagères
  •  aux cadeaux pour les anniversaires des copains
  •  aux inscriptions et à la logistique des activités extra-scolaires
  •  aux vacances, aux valises, 
  •  …

L’objectif principal: Penser à Tout, Ne Rien Oublier!!!

Mais Pourquoi??? Pourquoi??

Simplement parce que depuis toujours, les petites filles et les petits garçons voient leur maman faire comme ça. Du coup, en grandissant, le modèle est reproduit.

C’est culturel. Et en même temps, cela nous conforte dans notre place incontournable dans la famille.

Et si les mères ne prennent pas l’initiative de tout gérer, elles se retrouvent juger par la société. L’angoisse de la mauvaise mère!!!

Comment en finir avec cette charge mentale en saturation?

Difficile car cela met le doigt sur un paradoxe:

- la fatigue que cette charge mentale engendre, associée à l’envie de l’alléger, pour être plus libre, plus sereine, pour reprendre du temps pour soi

- et le besoin de tout gérer, que les choses soient faites à notre façon, selon nos exigences, selon ce qu’on croit être bon et normal!

Pour alléger cette charge mentale, quelques pistes à creuser:

- Revoir nos exigences à la baisse

- Déléguer, au delà de la réalisation de certaines tâches. En confier à quelqu’un d’autre toute la gestion.

- Lâcher prise sur les résultats. Ce ne sera surement pas fait comme vous auriez fait, mais ce sera fait.

- Penser moins. Ce qui ne peut se faire que si on le décide, mais cela peut être encore bien difficile. Ne penser qu’à l’essentiel.

En participant au programme en ligne « 15 jours pour m’autoriser à reprendre du temps pour moi… pour vivre avec plus de sérénité et de plaisir au quotidien » vous pourrez développer votre lâcher prise, la délégation et la déculpabilisation. Un moyen pour alléger votre charge mentale ;-)

Les bénéfices de l’allègement de la charge mentale?

Un bénéfice immédiat: être plus zen et plus détendue. Vous avez l’esprit libre pour autre chose :-)

Puis, vous vous redonnez l’opportunité de reprendre du temps pour vous: penser à soi, se faire du bien, prendre soin de soi… Le Bonheur!!

Accédez vous aussi à ce bien-être! Reprenez du temps pour vous et expérimentez un autre fonctionnement familial plus satisfaisant pour vous.

Renseignez-vous et inscrivez vous au programme en ligne « 15 jours pour m’autoriser à reprendre du temps pour moi… pour vivre avec plus de sérénité et de plaisir au quotidien »

Si c’est ce que vous voulez, c’est à votre portée.
Cliquez su le lien du programme pour vous libérer et reprendre du temps pour vous. 

  A la une, Equilibre vie pro / vie perso, Femmes, Programmes en ligne   Me contacter


Calendrier des Tentes Rouges – 2017

Tentes rougescalendar-1669644_640

Prochaines dates, en 2017

- mardi 27/06

- mardi 11/07

- mardi 22/08

- mardi 12/09

- mardi 17/10

Lieu et horaires

A Sens, Boulevard du 14 Juillet

Accueil dès 18h45 pour un démarrage à 19h.

En fonction du nombre de participantes, la tente rouge se terminera entre 21h et 21h30. (Il est nécessaire de prévoir votre disponibilité jusqu’à la fin)

Modalités d’inscription

Par l’envoi d’un message à l’adresse contact@alternative-sens.fr , indiquant vos nom, prénom, numéro de téléphone et adresse mail, ainsi que la date à laquelle vous souhaitez vous inscrire.

Le nombre de places étant limité (8 personnes), votre inscription vous garantit votre participation.

Un règlement de 12€ vous sera demandé par personne (chèque ou espèces (appoint) acceptés).

  A la une, Femmes, Sens, Tente rouge   Me contacter


Des femmes qui se rencontrent et se racontent…

Tentes rouges

Qu’est-ce qu’une tente rouge??

Une tente rouge est une parenthèse, un lieu, un espace de paroles et d’échanges de femmes à femmes.

Dans une tente rouge, il est question de la féminité, de notre vécu de femmes dans les grandes étapes de nos vies (naissance, règles, adolescence, sexualité, mariage, nos 1ères fois, …)
C’est transmettre et s’enrichir des témoignages des autres femmes.
Chaque femme prend librement la parole en lien avec ce qu’elle vit. Cela peut concerner l’amour, le couple, la maternité, la sexualité, sa place de femme, la douceur, ses peurs, ses joies, … Selon ses besoins et envies du moment…

Toujours dans un cadre bienveillant et sans jugement, dans une stricte confidentialité, et dans la convivialité :-)

Un peu d’histoire…

Pour connaître l’origine des tentes rouges, il faut remonter loin dans le temps, …, vers 1500 avant JC.
Ces tentes rouges faisaient partie de la vie des tribus nomades. Dans leurs camps, il y avait une tente de couleur rouge, réservée aux femmes pendant leurs lunes (leurs règles).

Il faut savoir qu’à cette époque, les femmes, pendant leur flux menstruel, étaient considérées, par les hommes, comme sales, impures voire maléfiques, possédées. Elles n’avaient plus le droit de travailler, toucher la nourriture ni être au contact des hommes.
Elles étaient mises à l’écart et se rassemblaient au sein de la tente rouge. Vivant en communauté, elles avaient le même cycle, en lien étroit avec le cycle de la lune, et entraient donc ensemble dans la tente rouge (au moment de la nouvelle lune) et en sortaient ensemble (environ une semaine plus tard).

Cette période était plutôt bien vécue par les femmes. Elles étaient toutes ensembles et passaient leurs journées à s’occuper d’elles et des autres femmes. Elles prenaient soin d’elles, de leurs corps. Et c’était aussi le moment de beaucoup d’échanges, de discussions et de transmissions sur les sujets de la vie des femmes.

Aujourd’hui

Les tentes rouges ont bien évoluée et n’ont en commun avec leurs ancêtres que le partage intime de discussions et de transmission entre femmes, reflet de leur vie actuelle.

C’est toujours un moment privilégié que les femmes s’offrent pour être en lien avec elles-mêmes et avec les autres femmes.

Pour aller plus loin, ….

- le calendrier des tentes rouges que j’organise, dans l’Yonne

- le site internet : www.tentesrouges.fr

- le best-seller: la Tente Rouge, d’Anita Diamant

livre tente rouge

  A la une, Femmes, Sens, Tente rouge   Me contacter


© alternative-sens.fr - Droits Réservés | Mentions légales | Admin